Qui sommes-nous

ICC Review Conference, Kampala, Uganda

Un réseau à but non lucratif de professionnels internationaux du droit pénal

Professionnels internationaux de droit pénal

L'Initiative de paix et de justice est un réseau de professionnels internationaux du droit pénal. Nos experts juridiques, d'enquête et militaires ont une expérience de travail dans l'ensemble du spectre des tribunaux internationaux et mixtes et des tribunaux.

Notre objectif est d'encourager l'adoption nationale des lois en vertu desquelles les crimes contre l'humanité, génocide et crimes de guerre peuvent être poursuivis en justice. Notre but ultime est universelle mise en œuvre nationale du Statut de la CPI.

L'Initiative de paix et de justice est un réseau de professionnels internationaux du droit pénal, comprenant:

  • avocats
  • enquêteurs et d'analystes
  • experts et analystes militaires
  • universitaires

Si vous souhaitez vous joindre à l'Initiative de paix et de justice, s'il vous plaît remplir ce formulaire et de nous l'envoyer à join@peaceandjusticeinitiative.org .

La vision derrière le réseau

Le droit pénal international a connu une croissance rapide ces dernières années grâce aux travaux des Tribunaux ad hoc pour l'ex-Yougoslavie et pour le Rwanda (TPIY et TPIR), la Cour pénale internationale (CPI) et les tribunaux mixtes et d'autres tribunaux et, comme ceux du Cambodge et la Sierra Leone. L'Initiative de paix et de justice exploite l'expérience collective des professionnels, qui ont mené l'enquête, d'analyse et de poursuites judiciaires dans ces forums. Cette expérience et les études d'universitaires dans ce domaine visent à permettre efficaces poursuites nationales de crimes contre l'humanité, génocide et crimes de guerre.

Nos objectifs sont clairement visés par les objectifs suivants:

(1) de la Résolution complémentarité adoptée lors de la Conférence de révision de la CPI le 8 Juin 2010:

  • Renforcer la capacité des juridictions nationales à enquêter et poursuivre les crimes graves de portée internationale - paragraphe 8
renforcer la capacité des

juridictions nationales pour enquêter et poursuivre les crimes graves de portée internationale

et

(2) les résolutions de coopération adoptés par l'Assemblée des États parties le 26 Novembre 2009 et 20 Décembre 2011 :

  • Élaboration d'un cadre d'action pour l'adoption d'une législation nationale et des meilleures pratiques par les États parties sur la mise en œuvre - paragraphe 16 (d) du 26 Novembre 2009 Résolution et voir par 4 Décembre 2011 Résolution.
  • Renforcement de la primauté du droit au développement des capacités nationales pour les poursuites des crimes les plus graves - par. 16 (j) du 26 Novembre 2009 Résolution.